Newsالأولى

L’activiste marocaine Karima Rhanem sélectionnée parmi 30 jeunes leaders les plus influents en Afrique Europe


Karima Rhanem, activiste marocaine de la société civile et présidente du Centre International de Diplomatie, a été honorée samedi 28 septembre à Banjul, en Gambie, par la Fondation Panafricaine pour la promotion du Leadership des Jeunes, parmi 30 jeunes leaders les plus influents du continent européen et africain.


Inspirante, diplomate citoyenne et Globe-trotter visitant plus de 45 pays, la jeune ambassadrice de l’action humanitaire en Afrique, un titre qui lui a été récemment décerné par la Fondation Internationale des Ambassadeurs de l’Habitat, a été sélectionnée sur la base de ses réalisations dans le secteur de la jeunesse, de la diplomatie citoyenne et du plaidoyer sur un nombre de questions stratégiques, notamment celles liées à la jeunesse aux niveaux national, continental et international.

Son parcours prometteur doit contribuer à communiquer autrement l’histoire de l’Afrique à travers la promotion des initiatives innovantes des jeunes leaders


En marge de la cérémonie d’honneur, Karima Rhanem a partagé avec de nombreux jeunes d’Europe et d’Afrique son expérience de mentoring des jeunes au niveau africain lors d’un séminaire dédié au partage d’expériences réussies avec les jeunes. Elle a aussi partagé l’expérience du Maroc dans la mise en place des mécanismes de démocratie participative et dans l’accompagnement des jeunes entrepreneurs.


Son projet “Africa My Home”, étant un thème d’un sommet Panafricain humanitaire qu’elle a organisé en novembre dernier rassemblant 200 leaders de 42 pays africains, est devenu aujourd’hui un projet concret qui vise à renforcer les jeunes leaders africains à s’approprier leurs propres solutions par les africains et pour les africains.


Il est à noter que le premier sommet afro-européen de la jeunesse à Banjul est organisé sous le thème “Ils ne sont pas trop jeunes pour diriger”, auquel ont participé de nombreuses figures emblématiques en politique, économie et diplomatie et des représentants d’institutions de jeunes et d’associations de jeunesse des deux continents afin d’échanger leurs expériences et d’étendre leur coopération au service des problèmes de la jeunesse

jeunes africains.

Karima Rhanem a déjà participé à plus de 100 initiatives de volontariat au cours des cinq dernières années. Présidente et fondatrice du Centre International de Diplomatie au Maroc, Karima Rhanem a travaillé pendant plus de 15 ans en tant que journaliste et experte en communication stratégique pour les programmes de développement International, ainsi en tant qu’experte en plaidoyer en politiques publiques notamment celles en relation avec la jeunesse et la société civile. Elle est aussi co-fondatrice du Réseau Africain des Jeunes Experts en Politiques de la Jeunesse.

Elle a été nommée ambassadrice et directrice du Sommet et Prix Humanitaire Panafricain en 2018. Elle été aussi qualifiée Hero de l’action humanitaire par l’organisation britannique Design4Need en 2017.



Rhanem a également contribué à de nombreuses consultations dans le

Au niveau européen, la jeune marocaine a reçu un certificat d’appréciation de la part de la Commission européenne en tant que jeune leader influente et créateur d’opinions dans le cadre du programme d’échanges de l’UE.

Elle aussi reçu le Prix du Forum Crans Montana des Nouveaux Leaders du Furur 2012. Elle a été également sélectionné dans le groupe de travail sur la jeunesse du Forum International de Diplomatie basé à Londres pour encourager la participation des jeunes dans le domaine diplomatique. Karima Rhanem a également participé à plusieurs consultations sur la jeunesse avec le Conseil de l’Europe et la Commission Européenne.

Elle a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux, notamment le Prix Humanitaire Panafricain dans la catégorie Jeunesse aux Talents Exceptionnels dans le Leadership Social et Construction de Nation en 2017, le Prix international pour l’excellence en politiques publiques et l’intégration internationale en 2019. Elle a été aussi nommée “Woman of Substance” par le sommet sur le leadership exécutif en Zambie. Il a autres prix dans les domaines de la communication, diplomatie civile et paix.

Rhanem a eu l’honneur de faire partie de plusieurs comités consultatifs pour la jeunesse et la société civile, notamment en tant que membre du jury du Prix de SM le Roi Abdullah II pour les réalisations et créativité des jeunes, à travers laquelle elle a évalué 70 projets de jeunes du monde arabe. Avec le ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports, elle a contribué à l’évaluation de 31 projets de jeunes de 19 pays africains.

Karima Rhanem croit en l’action commune visant à construire le continent africain par le biais de programmes visant à renforcer les capacités des jeunes et de la société civile dans de nombreux domaines et par ladiplomatie populaire qui favorise l’amitié et la coopération entre les peuples africains et entre le continent africain et le reste du monde.

سجلماسة بريس | sijilmassapress.ma

الوسوم

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
إغلاق
إغلاق